Voyageurs de l'Olympe Index du Forum
Voyageurs de l'Olympe
Forum de divertissement général / RPG
 
Voyageurs de l'Olympe Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Le temple de Eïort ::
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Voyageurs de l'Olympe Index du Forum -> Jeu de Rôle: Circé la dernière chance. -> Base navale d'Eiort: Camp des Hommes Requins
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Letrommil
Argonaute

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 71
Localisation: Derière vous... pret à vous trancher la gorge...
Poissons (20fev-20mar) 羊 Chèvre
vie:
fatigue:
PE: 631
Obs: 1 191

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 17:09 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

[HRP : DSL… tu m’as expliqué et pas de problème pour la prochaine fois >< espérons que j’aurais autant de chance >< heu sinon je fais comment pour les pdv qu'il a éventuellment perdu en tombant ?]

A terre… parfait… il ne restait plus qu’à le tuer…

Je posais le laser du sabre prêt de son coup… il allait se tuer lui même…

- Chuttt… Tous doux les arbres, sinon squick…

- Marrant ce type dommage que ça soit finit…

Je pris une inspiration… la victoire pesante sur lui me faisait ressentir tout plus fort, les odeur, du bois de l’herbe de ce pauvre type par terre, de même d mon acuité visuelle et de mon audition… je pouvais entendre son cœur battre… du moins je croyais que c’était son cœur… Je pris soin de faire attention au racine… mon deuxième moi m’aidant dans cette tâche… puis délicatement, dans une extrême bonté je lui fit :

- Maintenant il te reste deux choix… tu jure allégeance et soumission… ou tu meurs…

Un sourire cruel passa sur mon visage… je l’enlevais rapidement… j’étais beaucoup moins beau avec… sa propres décision allait le tuer… je le voyais mal accepté… au pire j’avais un gars comme esclave…
________________
BOUH ! C'est moi... pour mieux vous perdre...

Présentation


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Jan - 17:09 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maalnéüs
dévot engagé
dévot engagé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 49
Localisation: Brume
vie:
fatigue:
PE: 1 061
Obs: 2 400

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 18:38 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

Vraiment rapide et agile.
Sur ce coup là, il n'avait pas prévu le saut.

Le coup assener dans les jambes lui avait surement déboiter un genou. Il serra les dents en tombant ses cheveux recouvrant son visage et sa cape ses épaules.

le fruit qui s'était transformé en bouclier se laissat tombé dans sa main libre :mais...un poil trop tard.
Il sentit la chaleur du sabre adversaire.

c'était bien la première fois que la situation lui échappait et il comprenait mieux pourquoi Zeus avait guider vers lui, les pas du jeune blanc bec qui avait le toupet de vouloir le soumettre à cette instant.

*Mieux vaut encore mourir, mais je ne m'avouerais pas vaincu si facilement!*

-"Vraiment tu crois cela!"

Il roula sur le côté pour échapper au danger, mais pour assurer son rétablissement il lui fallut lacher son bouclier, lui laissant une main libre pallier à son genou blessé.





________________

Dexterité nv1
Futivité nv1

Persuasion nv1


Dernière édition par Maalnéüs le Mer 2 Jan - 18:59 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Destin
Maître du jeu

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 63
Localisation: partout et nulle part
PE: 0
Obs: 0

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 18:56 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

Action qui comporte des risques mais faisable s'il est executé rapidement:




Revenir en haut
Destin
Maître du jeu

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 63
Localisation: partout et nulle part
PE: 0
Obs: 0

MessagePosté le: Mer 2 Jan - 19:05 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

alors Letrommil a toi maintenant de poster ton action.

Revenir en haut
Letrommil
Argonaute

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 71
Localisation: Derière vous... pret à vous trancher la gorge...
Poissons (20fev-20mar) 羊 Chèvre
vie:
fatigue:
PE: 631
Obs: 1 191

MessagePosté le: Jeu 3 Jan - 10:52 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

[ HRP : l'action n'a comme influence que de m'assurer une meilleur garde sur lui pour la suite, elle ne modifie pas le rp de façon significative ]

Je me servit de son action désespéré pour le retourner sur le dos… et s’avachir a califourchon, le sabre laser bien prêt de sa nuque…

- Tssssss… T’as pas l’air de comprendre ! C’est moi qui dicte les règles du jeux…

Et pour lui montrer à quel point je pouvais jouer avec lui maintenant je lui caressa du bout du laser des partie du corps que je pouvais facilement atteindre… exquis comme sensation… malheusement pas de quoi lui faire assez mal...

- Ma patience à des limites… tu sais comme c’est grisant de se sentir supérieur ? j’attend ta réponse…

Une petite pression dans la nuque lui ferait du bien… ainsi pour m’assurer un peu plus de mon pouvoir sur lui, décidais-je d’ajouter une délicieuse étreinte à son coup… mon sabre toujours à proximité de sa peau qui commençait à roussir


________________
BOUH ! C'est moi... pour mieux vous perdre...

Présentation


Dernière édition par Letrommil le Sam 5 Jan - 09:29 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Maalnéüs
dévot engagé
dévot engagé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 49
Localisation: Brume
vie:
fatigue:
PE: 1 061
Obs: 2 400

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 21:45 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

Dans son début de roulade Maaln sentit une opposition : le corps de son adversaire.
Il avait malheureusement réussit à arrêter son élan et maintenant celui ci se retrouvait dans une position plus que favorable.

Le Xéonien serra les dents de colère, se reprochant de ne pas réussir à faire face à ce jeune effronté qu’il aurait normalement du moucher.

Pour lui, il ne faisait aucun doute que sa dernière heure avait sonné, mais à la place, son assaillant réitéra sa demande tout en faisant crépiter sa lame brûlante sur son corps et brûler sa chaire.
Dans la douleur, Maaln serra les dents encore plus fort et sentit ses propres ongles s’enfoncer dans les paumes de ses mains. Il n’émit qu’un son rauque se forçant avec toute la hargne qui était en lui, pour ne pas crier.
Il était hors de question de donner le moindre plaisir à l’autre ! Et pour avoir été, dans le passé, lui aussi, dans le rôle de bourreau, il savait très bien ce que les cris et autres gémissements des victimes pouvaient provoquer chez ceux qui assenaient des sévices.
-"Ma patience à des limites… tu sais comme c’est grisant de se sentir supérieur ? j’attend ta réponse…"

Il sentit la lame s’arrêter à son cou cette fois-ci, mais la brûlure se faisant de plus en plus insupportable, il ne pu réprimer un cri étouffé.

ahhhhhhhhhhhhhauuuuughhhhhhhhhhhh

Sa position était restée la même. Il préférait la mort ! Il se refusait à toute réponse !

L’arbre qui était juste à côté de son maître avait refait son fruit, après avoir laisser tomber sur le sol celui qui s’était transformé en bouclier. Le fruit été prêt juste au moment ou l’individu faisait crier son maître.


Puisque apparemment l’intrus avait baissé sa garde, il en profita pour lui envoyer un rayon laser en direction de la main portant le sabre à la lame crépitante, afin de l’envoyer balader au loin.

Les deux autres arbres s’étaient quand à eux bien approchés, étaient maintenant à 3m des combattants. Sans tenter quoique ce soit, ils continuaient d’avancer pour se placer à l’endroit qu’ils avaient décidé de se poster.



________________

Dexterité nv1
Futivité nv1

Persuasion nv1


Dernière édition par Maalnéüs le Ven 4 Jan - 21:54 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Destin
Maître du jeu

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 63
Localisation: partout et nulle part
PE: 0
Obs: 0

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 21:51 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

Proximité , bon placement de l'arbreet immobilité de la main qui tient l'arme.
Je mets une jauge d'action car l'attention de Letro étant complètement tourné vers son adversaire ne peut pas parader.



Dommages causés par les brûlures diverses et cumulées: 2D



Revenir en haut
Destin
Maître du jeu

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 63
Localisation: partout et nulle part
PE: 0
Obs: 0

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 22:01 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

L'arbre a du boire un coup de trop et voit double (faut bien trouver une explication Very Happy ) du coup le rayon laser disparait dans la nature après avoir carbonisé une touffe d'herbe.

Cet état de fait a attiré l'attention des deux hommes.

Je donne la priorité à Maalnéus, puisque Letrommil avait joué deux actions à la suite.


Dernière édition par Destin le Sam 5 Jan - 15:39 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Maalnéüs
dévot engagé
dévot engagé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 49
Localisation: Brume
vie:
fatigue:
PE: 1 061
Obs: 2 400

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 22:10 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

Maaln allongé par terre se rendit compte du tir qui avait momentanément surpris son adversaire. Il regarda tout se suite en direction d'un des arbres qui arrivait et qui se trouvait à sa droite derrière lui et donc face à Letrommil.

Un jet de lumière jaillit en direction du torse du jeune homme.



________________

Dexterité nv1
Futivité nv1

Persuasion nv1


Dernière édition par Maalnéüs le Ven 4 Jan - 22:15 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Destin
Maître du jeu

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 63
Localisation: partout et nulle part
PE: 0
Obs: 0

MessagePosté le: Ven 4 Jan - 22:14 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

Adversaire immobile car à califourchon, mais l'arbre est en déplacement.
Par contre cette fois ci Letro est tout à fait en position pour parader avec son sabre laser donc jauge de combat.


EDIT: aux vues des résultats, ton personnage, Letro a droit a une parade, voici ta jauge pour savoir si elle porte.



Lance ton dé dans ton dernier post Wink .

Moi je verrais ça demain et je mettrais à jour aussi la vie de Maaln Wink


Dernière édition par Destin le Sam 5 Jan - 15:38 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Destin
Maître du jeu

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2007
Messages: 63
Localisation: partout et nulle part
PE: 0
Obs: 0

MessagePosté le: Sam 5 Jan - 15:33 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

Letrommil a écrit:

[ Dè Poster T_T Bouhhh... ce post est à supprimer, je post quand tu as fais les mise à jour pdv et tt niark ça va faire mal >< Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad ]


Point de vie à jour.

Voilà le résultat des actions.
Tu as vu le coup venir et tu as essayé de dévier le tir de l'arbre. Malheureusement ton sabre ne fut pas bien placé et du coup tu reçois le rayon laser à la poitrine te faisant chuter vers l'arrière.

2 D de dommage (on a commencé comme cela , mais bientôt les dommages seront revus à la hausse avec des différences entre les armes à disposition et l'implication de l'aptitude "force" uniquement pour les armes de combat rapproché et le combat au corps à corps)



Revenir en haut
Zeus
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 70
Localisation: Olympe
PE: 0
Obs: 100

MessagePosté le: Dim 27 Jan - 20:42 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

Les deux hommes étaient maintenant par terre, gesticulant tous deux afin de se relever et continuer le combat. Il en allait sans doute de leur honneur mutuel. C’est à ce moment que le temps s’embla s’arrêter. Il n’y eut plus un bruit, plus un mouvement l’espace de quelques secondes.
Puis une resplendissante lumière déchira la voûte artificielle de la base d’Eiort et le temps repris son court comme si jamais il n’avait été arrêté.

La luminosité ambiante obligeait à se couvrir et fermer les yeux.

Tout ceci annonçait clairement l’intervention du plus puissant des dieux de l’Olympe. Venant de partout et de nulle part à la fois, une voix grave et autoritaire, une voix qui instaurait le respect retentit dans le jardin du temple.


-«Cela suffit.
J’ai vu ce que j’ai voulu voir, et ce que j’ai vu me ravis !
Vous êtes forts et ambitieux.
Vous êtes la jeunesse et vous êtes l’avenir.
Vous méritez tous deux une place digne de vous, pour gouverner aux côtés d’un roi puissant.
Prenez vos navettes, rejoignez le roi Hélios sur la planète de Brume et les dieux vous aideront. »


La luminosité aveuglante s’estompa. Les arbres disparurent. Les hommes retrouvèrent leurs forces et sentirent leurs douleurs se faire de moins en moins vives jusqu’à devenir inexistantes.

HRP


Dernière édition par Zeus le Dim 27 Jan - 21:03 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
Maalnéüs
dévot engagé
dévot engagé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 49
Localisation: Brume
vie:
fatigue:
PE: 1 061
Obs: 2 400

MessagePosté le: Dim 27 Jan - 20:48 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

 Maalnéus se releva après avoir baissé la main qui couvrait ses yeux l’instant d’avant.
Il se sentait bien à présent. Il ne restait plus rien de ses meurtrissures mais le souvenir de la douleur n’ait rien face au sentiment d’affront inassouvi.
Quelques tapes rapides sur ses vêtements pour se dépoussiérer et il fixa intensément le jeune homme qui lui avait donné du fil à retordre. Un regard qui aurait pu être meurtrier s’il avait été armé !

-« C’est ainsi.
J’aurais aimé continuer le combat mais la volonté de Zeus est ailleurs. »


Il tourna les talons, faisant voler sa cape dans un bruit d’étoffe fouettée par le vent.
Mais il tourna a demi son visage pour ajouter :

-"Mais ce n’est que partie remise ! Un jour…oui un jour… »

Le Xéonien se dirigea vers l’entrée du temple.
________________

Dexterité nv1
Futivité nv1

Persuasion nv1


Revenir en haut
Meduse
dévot
dévot

Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2008
Messages: 22
vie:
fatigue:
PE: 497
Obs: 997

MessagePosté le: Ven 1 Fév - 20:37 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

Un vaisseau atterrit alors sur la plateforme de la base spatiale de Eïort. L’engin était petit, sale et ressemblait plus à une capsule de sauvetage qu’à un vrai vaisseau. Des yeux avisés auraient tout de suite remarqué le petit trident rouge gravé sur la coque.

Les chaines qui entravaient les poignets de Méduse se libérèrent soudainement.

Libre ?

Méduse se leva difficilement. Quatre longues années avaient passées depuis son châtiment. Quatre longues années à être prisonnière de ce vaisseau, condamnée à pétrifier tous ceux qui répondaient au signal de détresse.

Quatre longues années à être nourrie aléatoirement, à vivre en autarcie dans cette pièce sans commodités. Quatre longues années où elle n’avait même pas pu se regarder.

Méduse se dirigea d’un pas peu sur vers la porte du vaisseau. Zeus n’avait pas menti, sa prison volante avait bel et bien atterri sur une base.

La porte du vaisseau s’ouvrit lentement et la passerelle s’abaissa. Une épaisse poussière s’échappa alors, aveuglante et étouffante, et recouvrit partiellement le sol de l’astroport.

Cet immense nuage fut immédiatement suivi d’une très forte odeur mêlant rance, déjections humaines et putréfaction. Une odeur qui vous prend à la gorge pour vous faire inexorablement tousser ou vomir.

Car il en était ainsi du quotidien de Méduse. Son atmosphère mêlait poudre de statues de pierre et immondices. Les Dieux n’avaient pas prévu de chambre trois étoiles avec toilettes pour leur condamnée mais juste une pièce où elle était tenue enchainée. Les seuls moments où elle était libérée étaient quand un voyageur, autrement appelé victime, abordait son vaisseau.

Une mécanique diabolique, une torture quotidienne qui aurait rendu fou le plus sage des humains. Mais méduse n’était plus humaine depuis longtemps.

Elle apparut alors à l’orée de la porte ouverte du vaisseau. Ses jambes étaient flageolantes. Sa peau était recouverte de cendres grises. Ses ongles étaient d’une taille inimaginable et lui rentraient dans la peau la faisant saigner. Des lambeaux moisis de ces anciens vêtements cachaient tout juste son intimité et des chaines s’entrecroisaient sur son corps. Elle dégageait de surcroit une horrible odeur de crasse et de souillures. Les serpents de sa tête étaient calmes et ses yeux étaient bandés par une lanière de cuir.

Et pourtant malgré cette apparence démoniaque, le corps de Méduse n’en restait pas moins magnifique. Des courbes parfaites dessinaient subtilement son corps de déesse. Sa poitrine opulente, généreuse et ferme trônait au dessus de son petit ventre plat. Ses fesses rebondies aux hanches larges dominaient de longues jambes fines impeccablement galbées. Son physique aurait amené une excitation au plus insensible des hommes comme si les Dieux avaient voulu laisser un vestige de la splendeur passée de Méduse. Ou alors, était-ce pour mieux attirer les hommes à elle afin de lui faire comprendre qu’elle n’aurait plus jamais d’amour.

Les garçons qui jadis étaient pétrifiés par sa beauté en posant le regard sur elle étaient à présent pétrifiés au sens propre du terme par le regard de Méduse, clin d’œil démoniaque des Dieux.

Ceux qui posaient le regard sur elle pouvait donc apercevoir ce qu’avait pu être la magnificence de la jeune fille avant son châtiment et aurait aisément compris la jalousie d’Aphrodite.

Une petite langue de serpent sortit alors de sa bouche et Méduse humecta ses lèvres. Les quatre ans de détention se lisaient à chaque endroit de son corps non lavé et non entretenu.

Méduse resta sans bouger, humant de l’air frais, chose qu’elle n’avait pas fait depuis de nombreuses années et siffla alors très difficilement, d’une voix gutturale et reptilienne qui n’avait plus rien d’humaine.

Maalnéüsssssssss

Le seul mot prononcé depuis une éternité enflammait les cordes vocales de celle qui avait été autrefois une jeune fille. Elle toussa alors spasmodiquement et ne put retenir un soubresaut de son estomac. Elle vomit alors sur elle, ne prenant même pas la peine de se baisser. Elle attendit alors ainsi que quelqu’un vienne. Sa vision était cauchemardesque. N’importe quel humain aurait hurlé de terreur devant elle. Mais elle ne s’en souciait guère. Son cerveau lent commença à redémarrer péniblement lui causant une horrible céphalée. Mais ce n’était pas grand-chose comparé aux tortures qu’elle avait subi. Elle resta alors là sans bouger, attendant que quelqu’un se manifeste.


Revenir en haut
Maalnéüs
dévot engagé
dévot engagé

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2007
Messages: 49
Localisation: Brume
vie:
fatigue:
PE: 1 061
Obs: 2 400

MessagePosté le: Mar 5 Fév - 22:50 (2008)    Sujet du message: Le temple de Eïort Répondre en citant

Maalnéus avait quitté le temple de Zeus, l’air circonspect.
Zeus avait bien dit, qu’il lui destinait un beau destin mais ce discours s’adressait aussi à l’autre individu.
Il pouffa en se souvenant de la dernière action de force, si l’on pouvait dire, de son jeune rival.
Sa tentative s’était révélé désopilante : afin de lui infligé une dernière correction, le jeune sot avait voulu lui démettre l’épaule.
Quelle sorte idée saugrenue lui avait fait penser qu’il aurait assez de force pour réussir son coup ! A la place il avait seulement cassé une pièce métallique de ses épaulettes, ce qui lui demandait à présent de se changer à cause de l’incommodité de sa tenue.
Puis son rival avait pris la poudre d’escampette après ce formidable coup d’éclat, comme un bambin, prit en flagrant délit de chapardage ^^.
Continuant son chemin vers les quais où l’attendait son navire spatial, et bousculant quelques insignifiants badauds sur son passage, il secoua négativement sa tête.

* J’espère tout au moins que nous ne seront pas amenés à travailler en collaboration avec ce blanc bec, parce que ça gâcherait notre plaisir* *

La voie était large et bordée de quelques commerces mais surtout de longs murs métalliques, qui se trouvaient être les palissades de plusieurs temples dédiés à d’autres dieux et des écoles militaires qui formaient les soldats de Zeus. Maalnéus rencontra alors des officiers aux tuniques grises flanquées de l’insigne du trident, des femmes les bras chargés d’offrandes qu’il s’amusa à bousculer pour faire tomber leur charge et les obliger à s’agenouiller pour ramasser leur biens, des individus divers typés et habillés dans le style de leur planète.
Qui étaient-ils et quel pouvait être leur destin ?
Des commerçants, des voyageurs de passage venus des quatre coins l’Olympe qui n’avait pas trouvaient leur place sur leur planète d’origine !
Lui, c’était différent : il avait été amené sur cette base pour suivre une destinée digne de sa personne.
La présence de tous ces gens l’indisposait. Ils avaient le chic pour le mettre hors de lui avec leur mine insignifiante, leur petite vie anodine. En plus, ils ne lui servait à rien, c’était peut être ça qui lui donnait ce sentiment de dégoût : leur présence ne pouvait pas servir ses intérêts, ils n’avaient donc pas lieu d’exister!

Le Xéonien passa a côté d’une petite capsule de sauvetage qui venait d’accoster. L’homme n’y prêta pas attention, il ne pouvait que contenir encore et toujours que des gens pitoyables.
Son navire était en vue.
Son vaisseau, son bien, qui était dans le passé celui de ses parents, cette partie de lui-même l’attendait sagement, deux vaisseaux plus loin. Mais un évènement arrêta soudain ses pas : une odeur acre et pugnace, et une rumeur sourde qui grondait derrière son dos. Il se retourna en entendant le bruit si familier de sa cape suivre son mouvement, et ce qu’il vit le surpris.

Il s’attendait à voir quelques hères quémandant de l’aide après leurs péripéties qui les avait obligés à continuer leur route en capsule de sauvetage. Mais à la place il n’y avait sur la passerelle qu’une créature à l’apparence répugnante et accoutré assez étrangement mais qui avait pour elle des formes avantageuses et une certaine dignité.
Lui qui d’habitude ne prêtait pas attention à la misère, se rendit compte que cette apparition captait son attention. Il regarda alors plus en profondeur le petit vaisseau. Il était dans un sale état et aussi crasseux que sa propriétaire, mais sous la couche de poussière Maalnéüs se rendit compte d’une tâche rouge. Il plissa les yeux pour distinguer au mieux la forme et la signification de ce flocage et lorsqu’il découvrit le dessin du trident il leva les sourcils et susurra pour lui-même :

« Le trident... Poséidon ! Et donc qui dit Poséidon, dit que Zeus n’est pas bien loin. »

Cette capsule et cette créature eurent tout d’un coup beaucoup plus d’intérêts et pour confirmer ses pressentiments elle cria son prénom dans un sifflement.

*Humm les dieux sont derrière tout ça, si cette chose est envoyée par Zeus comme j’en ai la certitude, alors c’est qu’elle me sera utile dans ma future destinée sur la planète de brume.*

Il s’avança alors vers elle, se protégeant de l’odeur en se couvrant la moitié du visage avec sa cape, d’autant plus que la belle, venait de se vomir dessus.
Une fois devant elle, il ne pu faire autrement que de remettre sa cape sur son épaule et essaya de s’habituer à cette puanteur.
Il la regarda de toute sa hauteur et lui demanda :

-« Qui es tu ? Pourquoi m’appelles tu ? Et surtout, comment sais tu mon nom ?

Il sorti un mouchoir qu’il mit dans la main de Méduse afin qu’elle puisse essuyer sa vomissure, et dirigea la sienne vers la lanière de cuir qui lui cachait les yeux.


* = dès fois Maalnéüs se nomme à la 3me personne comme ici. Ses deux personnalités se mellent ou se distinguent selon ses humeurs ^^

________________

Dexterité nv1
Futivité nv1

Persuasion nv1


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:57 (2016)    Sujet du message: Le temple de Eïort

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Voyageurs de l'Olympe Index du Forum -> Jeu de Rôle: Circé la dernière chance. -> Base navale d'Eiort: Camp des Hommes Requins Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com